Harcelé par mon ex-copine - Peter Edwards

Mon blogue

Harcelé par mon ex-copine

Harcelé par mon ex-copine - Peter Edwards

Je ne sais pas combien de temps je vais pouvoir tenir. Si je n'y arrive pas, il va me falloir envisager de déménager. Ce n'est pas du tout facile de vivre dans la même rue que son ex-copine !

Ce n'est pas qu'elle me harcèle ou qu'elle me mène la vie dure. Bien au contraire ! Elle fait tout, absolument tout pour obtenir mon attention. Elle n'a pas pu se résigner à accepter notre séparation. Pourtant, voilà bien trois mois que nous ne sommes plus ensemble. Trois mois également que mon calvaire continue.

En fait, elle a dû accepter la séparation pendant ... 3 jours, au grand maximum. Dès le matin du quatrième jour, elle s'est mise dans la tête de me reconquérir. Rien n'a changé depuis notre rupture et personnellement, je ne vois pas de raison valable qui puisse expliquer que nous nous remettions ensemble. Je ne veux pas avoir de la fausse pitié pour elle. C'est le meilleur moyen de lui entrouvrir une porte, qui ne fera que lui faire développer de faux espoirs.

En ce qui me concerne, la page est tournée, définitivement. Je dois agir de telle sorte qu'elle le comprenne ainsi. Ce ne sera pas facile, car elle a toujours été têtue et obstinée. Quand quelque chose lui tient à cœur, il est difficile de lui faire lâcher prise. De plus, je ne suis même pas sûre qu'elle veuille se remettre avec moi par amour. C'est fort possible, mais je n'en suis pas convaincu. Je crois plutôt qu'elle n'a pas accepté que la décision de rompre puisse venir de moi.

En allant au travail à mon cabinet de SEO Montreal, il n'est pas rare qu'elle fasse tout pour qu'on se rencontre dans la rue. C'est facile pour elle, on a vécu deux ans ensemble et elle connaît mes habitudes sociales et professionnelles sur le bout des doigts. C'est ainsi qu'elle continue de fréquenter les endroits où je sors, même ceux qu'elle n'a jamais apprécié vraiment. Je crois bien que déménager est la seule option qui me reste.